Maison I

Seul dans la chambre miroitée

Symboliquement la maison du Bélier et de Mars

C’est la première pièce du Pavillon d’Edelweiss et elle est unique dans son genre. Ici, nous sommes confrontées aux miroirs de tous les côtés, nous relevant la couleur de nos cheveux, notre taille, notre poids, nos atouts ou défauts corporels, mais surtout notre visage. Dans cette maison nous pouvons nous trouver des défauts visibles qu’à nous – mêmes, puisque pour l’instant on n’est pas confrontés au regard des autres. Imaginons, que nous sommes le matin et nous nous préparons à la nouvelle journée à venir. Il est évident qu’en premier lieu ce qui nous importe, c’est « l’imparfait » de notre visage, alors on se fait beau, on se fait justement présentable et on met en valeur notre personnalité en se coiffant, en se mettant du maquillage, en se pomponnant, en s’habillant. Ici, l’envie de se faire valoir est grande, car c’est par l’extérieur après que les « autres » vont nous juger – d’où notre élan vital, notre audace et notre envie.

 

Notre énergie ici est comparable à celle du Bélier. Dans la maison, cette pièce gouverne  l’entrée, le préau de la maison.

 

Par la cuspide de cette maison (l’ascendant) nous allons donc supposer le caractère et l'apparence du personnage et par les maîtres de cette maison nous allons s’apercevoir dans quelle chambre notre protagoniste sera le plus actif et voudra se montrer au meilleur de lui-même. On peut dire que nous nous présentons au monde par notre Ascendant.

 

Les planètes et le signe sur la cuspide de la maison I montreront l’atmosphère dans laquelle la personne est née, si elle est ASC Scorpion – elle est née dans les souffrances assez aiguës  de sa maman. Mais tout cela sera expliqué dans un des prochains articles.

 

On dit que toutes les planètes dans les 5 degrés prés de l'Asc de la maison XII et les 10 degrés prés de l'Asc de la maison I - sont des planètes de génie, elles vont être plus ressenties par le sujet et auront plus d'importance lors des transits, que cela soit des planètes personnelles (Soleil, Vénus..) ou des planètes collectives (Uranus, Neptune..). 

 

Les aspects heureux (trigone, sextile, demi-sextile) à l'ascendant, apporterons le plus de satisfaction au Moi intérieur et extérieur. Les aspects créateurs d'énergie (carré, opposition, conjonction), apporterons des difficultés avec la maison et le symbolisme de la planète avec laquelle un tel aspect existe. 


Je reste à votre disposition pour toute question ou consultation : Services.


Vos commentaires !

Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    Virginie (lundi, 29 septembre 2014 10:54)

    Bonjour, j'ai une triple conjonction: Vénus, Mars, Lune (22-23-24°) à l'ascendant Poissons (21°), avec également Pallas à 19° en Poissons, et Lilith à 20° en Bélier en maison I.
    Que pouvez-vous m'en dire, s'il vous plaît ?

  • #2

    Elen Edelweiss (jeudi, 09 octobre 2014 11:49)

    Virginie, toute planète près de l’ascendant colorie votre caractère, votre manière d’être, votre apparence. Avec un ascendant en Poissons vous êtes d’une nature douce, conciliante, un peu paresseuse, très rêveuse et d’une grande envie de vivre votre vie avec plaisir et entourée de gens que vous appréciez.

    Vénus près de l’ascendant donne de la beauté, du charme au visage, une envie de plaire, de l’élégance, un goût raffiné. La Lune rajoute de l’intuition, de l’émotivité, un grand impact maternel dans votre vie, une douceur et une compréhension des autres. Mars, quant à lui, vous donne plus de peps et de l’énergie (qui manque au Poissons sur l’ascendant), de la combativité, une démonstration de ce que vous ressentez (en conjonction à la Lune), une grande attractivité sexuelle (en conjonction à Vénus). Cette triple conjonction aura une réalisation dans les maisons qu’elle va toucher.

    Si c’est le Bélier qui est sur la cuspide de la maison II de l’énergie et des biens matériaux, cela mettra votre cerveau (maison I) dans la recherche constante de satisfactions corporelles, du gain d’argent, car Mars et le Bélier symbolisent l’endroit où l’énergie dépensée le plus. Si c’est le Taureau, la relation au corps sera moins combative, il y aura envie de manger, de se faire plaisir, de gagner de l’argent pour pouvoir s’acheter des produits de beauté, et de travailler dans un domaine artistique ou élégant.

    La Lune Noire en maison I donne une grande quête de soi, un besoin de se comprendre, de se réaliser. Pallas si près de l’AS donnera, quant à lui, une réalisation de soi à faire (plutôt dans un domaine artistique ou médiumnique). Un jour j’écrirai des articles sur les points fictifs pour mieux les comprendre.

  • #3

    Nanou (vendredi, 17 avril 2015 18:39)

    J'ai l'ascendant en scorpion, à 1 degré de mon soleil en scorpion. j'ai l'impression que je ne suis bien que quand je peux être moi-même et acceptée en tant que telle. J'ai l'impression que ce que je suis, c'est ce que l'on peut voir. Par contre avec Pluton en maison 10 (Lune en maison 10 aussi), je ne me sens pas tres épanouie professionellement. J'ai l'impression que ce qui m'intéresse le plus c'est le parcours et ce que je peux apprendre des experience de ces parcours professionnels plutôt que le but en soi. Je ne sais pas si je me fais bien comprendre.

  • #4

    Virginie (dimanche, 28 juin 2015 17:07)

    Bonjour Eden,
    Tout d'abord, je suis désolée pour ma réponse plus que tardive.

    Quel descriptif ! Waow ! C'est une parfaite illustration de ma façon d'être, à la virgule près. Les mots sont judicieusement choisis.

    Les Poissons prenant autant de place dans mon thème, cela me complique pas mal la vie! (rires)
    Avec un MC touché par des carrés de cet amas en Poissons, cela m'a souvent causé des soucis dans le travail (sur le plan relationnel, moral).
    Ayant fait des petits boulots par le passé, j'avais vraiment l'impression de me consumer de l'intérieur. Faire des choses qui ne me ressemblaient pas étaient nuisibles pour ma santé morale car je ne tenais pas le choc sur le long terme.
    D'où l'importance de ce que vous avez souligné "envie de vivre votre vie avec PLAISIR" (je dirais même "besoin" plutôt qu' "envie" puisque, avec une tendance à m'imprégner de l'environnement, l'harmonie est primordiale).

    Aujourd'hui, je fais ce que j'aime. Mes revenus sont faibles, mais je fais valoir mes compétences dans ce que j'aime (l'écriture). Je travaille seule, mais je suis en contact avec du monde (sans doute un besoin de mon Soleil en Verseau, accentué de surcroît par sa position en maison XI, ainsi que Mercure en maison XI également, mais qui lui est en Capricorne, et ne fait donc que des sextiles et trigones avec cet amas en Poissons).
    J'ai enfin pu trouver mon équilibre dans le domaine pro, mais le chemin a été long !
    Une activité artistique aurait pu me plaire aussi, si j'avais eu la possibilité de développer ces compétences dès le plus jeune âge. Je suis toujours très attirée par la danse (tous types) et la musique (tous types aussi).

    Niveau émotions, avec une Lune en Poissons, dominante de surcroît avec Vénus et Mars, mais aussi Neptune (qui elle est en Capricorne, conjointe à 6°au MC Sagittaire), pas de demie-mesure.
    Toutes mes émotions, sensations, sont décuplées.
    Guidée par mes sens, réceptive, le "bon" devient alors "génialissime", et le "mauvais" devient "dramatique".
    Les gens ne comprennent que très rarement cette intensité dans les émotions (au positif comme au négatif), on me dit souvent "trop" sensible, trop tout.
    En somme, une inadaptée à la société, de façon générale.

    Voilà en gros mon petit apport personnel sur ces planètes en Poissons, que j'ai longtemps considérées de façon négative.
    Aujourd'hui, j'arrive à les intégrer de façon plus optimiste car elles sont aussi la source de beaucoup de bonnes choses.

    Concernant la cuspide de la maison II, elle est en Taureau, et je me retrouve très bien dans le descriptif, mais je ne cours pas après l'argent (aucune planète en II). Mais ok avec les produits de beauté (rires) et le travail "élégant".

    Ma priorité: être en accord avec moi-même, et avec les autres. Une quête de la Sagesse (en toute humilité, au sens philosophique).
    Très portée par tout ce qui est spirituel, abstrait, la métaphysique, la psychologie... donc pour Lilith et Pallas, ça se tient bien aussi!

    Je n'ai pas encore regardé si vous avez rédigé les articles sur les points fictifs, mais je vais aller explorer tout ça, et je viendrai voir de temps en temps s'il y a du nouveau.
    Merci pour le temps passé et encore bravo pour cette très bonne synthèse!

    Ca a été plutôt difficile de se mettre ainsi à nu, mais j'estime que ça méritait bien un retour.

    Au plaisir de lire vos différents articles.



  • #5

    Elen Edelweiss (vendredi, 04 septembre 2015 09:00)

    Virginie, Merci pour ce descriptif très détaillé de votre thème et de vos ressentis ! Vous avez apporté votre expérience, cela est magnifique.