26.08.2014

Françoise Sagan

Le chemin d'évolution - du Cancer au Capricorne

Voici un petit pas astrologique dans la direction d’une femme qui a été, durant un bref instant de cette vie, une icône de frivolité, d’argent, de gloire, de liberté et de jeunesse. Le portrait d’une personne qui a incarné, la première moitié de sa vie, le signe d’un « forever young » Cancer et qui a été obligé, poussé, à s’intimiser, à se priver des regards à cause d’une maladie, d’un manque d’argent et de gaieté, nous montrant la vie réelle d’un Capricorne, le sage. 

 

Il est intéressant de constater que dans la maison X, symboliquement celle du Capricorne, Françoise a deux planètes importantes, Soleil et Mercure, maître de l’ascendant, en étroite conjonction. On peut dire que le maître d’ascendant s’enlaçait au soleil, ce qui s’appelle en astrologie une planète « au cœur du Soleil ». C’est une planète « Reine », qui est au cœur de son Roi, qui la rend puissante et motivante. Ces deux planètes dans la maison du Capricorne parlaient, dès l’enfance de Françoise, d’une grande maturité intérieure, une conviction de ce qu’elle voulait faire plus tard, cela lui donnait une grande conscience de soi. Mais dans quelles énergies ? Celles du Gémeaux, le signe même qui annonce l’approche de l’été. 

Née le 21.06.1935 à 11h00, Cajarc, France
Née le 21.06.1935 à 11h00, Cajarc, France

Le Soleil représente d’abord le père extérieur, celui qui, à l’image d’un héros, a une parole sacrée. Après le succès de son premier livre, « Bonjour tristesse » (Jupiter, planète de grande chance, en maison III de l’écriture), c’est le père qui a conseillé à Françoise de dépenser son argent, au lieu de le préserver. Son père est représenté par le signe de Gémeaux : vivre pour s’amuser, rien ne doit être sérieux, puisque l’existence ne l’est pas. Le Soleil n’a presque que de bons aspects dans le ciel de Françoise, il est alors normale qu’elle a pris ses paroles pour des mots divins, qui convenaient tout à fait à son monde intérieur et ce qu’elle croyait de la vie : la vie est une sorte de terrain de jeu, où rien n’est durable, ni sérieux, ni réfléchi. Encore très loin du Capricorne, elle pensait alors être soutenue par ses proches, ce qui, pour une femme en devenir, est le plus important.

 

Le Gémeaux est de même un signe d’écriture et de communication. Etre Gémeaux du signe solaire et Vierge du signe ascendant (tous les deux gouvernés par Mercure) renforçait  l’amour pour les mots, les verbes, l’écriture, la parole. La rétrogradation de Mercure influe alors sur deux secteurs, le premier c’est sa manière de réfléchir et d’être dans la vie (maison I), la deuxième est sa carrière et son travail (maison X). Dans le cas de la maison I, nous voyons qu’elle a du souvent aller au plus profond d’elle pour résoudre les problèmes, de revenir sur ses décisions (comme être interdite dans les casinos de France), ou de revoir ses priorités. Ce n’est pas facile d’avoir le maître d’ascendant en rétrogradation, qui montre que nous ne sommes pas en phase avec le monde extérieur, que nos envies ne correspondent pas forcément à ceux de l’entourage. La personne peut avoir des difficultés à suivre un changement, à évoluer avec son temps ou quand les circonstances de la vie le lui demandent. 

Tout comme au moment de la venue au monde de son unique fils, elle a eu du mal à se confronter totalement au rôle de mère, elle a fait vraiment ce qu’elle a pu, si on prend en compte un autre aspect, et non des moindres, dans sa carte natale, celui de Neptune en maison I opposé à Saturne en maison VII. C’est un aspect difficile à vivre dans les maisons angulaires, car il devient alors très fort, très compliqué à résoudre et à comprendre, surtout pour le natif. Neptune en maison I signifie que dans la tête, dans les pensées de la personne il y a comme un voile d’incompréhension de la vie, un besoin d’échappatoire à tout instant, un besoin de se dissoudre dans un rôle ou grâce à une substance, pour se retrouver. Il paraît qu’elle écrivait seulement en prenant quelque chose (drogue, cigarette, alcool). Quand on écrit, on est généralement seul, mais elle ne pouvait pas être seule sans être accompagnée par Neptune, par ce géant des mers, qui lui procurait une sensation de flottement et, donc, de légèreté.

 

En face de lui, Saturne, en maison VII, ce grand sage, les limites duquel ont aussi eus du mal à émerger avec sa position en signe du Poissons, le signe domicile de Neptune. On peut dire que la maison VII est celle des autres, des gens qui entouraient Françoise, qui la lisaient, qui la critiquaient, qui ont fait de son existence un triomphe. Il procure à la personne une méfiance terrible des autres, une peur de se faire engloutir par l’autre, peur que l’autre lui face du mal ou lui interdise de faire ce qu’il veut. Ce dernier point a été le plus douloureux dans la vie de Françoise, car les gens qui l’entouraient essayaient, par amour, de la protéger de ses propres démons (de son Neptune, peut-ont dire). Mais l’opposition a fait son travail – Françoise a été toujours opposé à l’avis des autres sur sa vie, aux limites qu’ils ont voulu lui infliger. 

N’oublions pas que Saturne gouverne le signe du Capricorne, celui qu’elle a tant renié au début de sa vie, et là où elle devait se rendre pour avoir enfin l’équilibre intérieur. Car en elle, il y avait trop « d’eau ». Sans parler de Neptune en maison I, elle avait aussi la Lune, sa féminité et son émotivité, au premier degré des Poissons. Proche du descendant, donc émotionnellement proche des autres, cette Lune faisait que des mauvais aspects aux autres angles du thème : Lune carré MC et FC, et opposé AS. Ce qui a été émotionnellement bon pour elle, elle s’en privée, laissant place (trop) aux autres dans sa vie, peut-être aussi à cause du trigone que relié la Lune à Soleil/Mercure, rendant les qualités solaires (donc mondains et travailleurs), plus importants, que l’équilibre personnel.

 

Car le Capricorne se préserve, il se détourne des autres pour se protéger, pour se laisser intègre, pour réfléchir en paix. On la nommée « Une enfant », ne serait-ce cela la vraie définition du Cancer en face (grands yeux - très représentatif des Cancers) ? Ce Cancer a beaucoup fait du tort à Françoise, ne serait ce que dans la volonté de jouer à un jeu, avec le monde, comme avec ses affaires (elle perdait des sommes monstrueuses au casino par « plaisir »). Cette envie de plaisirs (la vitesse, l’alcool, les drogues), parfois illogiques, l’ont emmené, à la fin de sa vie, à la réclusion, aux douleurs, aux privations, à tout ce qu’elle a du déjà entamer au cours de sa vie, auparavant… Le destin a frappé lourdement sur son besoin de rester libre et insouciante : l’interdiction de boire de l’alcool (car cela provoquait des douleurs énormes jusqu’à aller à l’hôpital), mais qu’elle ensuite remplacé par la drogue, puis les dettes à cause des jeux d’argent (Mars en maison II de l’argent et Vénus, maîtresse de la maison II, en maison XII des pertes en conjonction à la Lune Noire vraie) qui l’ont laissé sans sous, et qui se sont transmis à son fils unique comme héritage. Le Nœud Nord d’évolution de Françoise allait de même en maison des enfants, la maison V

En fin de vie, Françoise vivait "à la Capricorne": seule, devant ses limites, devant ses responsabilités d’une personne adulte (Capricorne) et loin de cette fille légère (Gémeaux) et joueuse (Cancer). A la fin, elle n’osait plus trop écrire, car elle se jugeait plus (Capricorne). Elle ressentait de plus en plus la personne différente (Mercure rétrograde et Neptune en maison I) qu’elle était dans ce monde conventionnel (Saturne en VII), et qui lui demandait tant.

 

Pluton, conjoint au Nœud Sud de l’écrivain, et opposé au Nœud Nord d’évolution, a aussi beaucoup joué dans le sens où elle sentait probablement comme une impossibilité, au niveau inconscient, de changer vers son but évolutif (Pluton joue un grand rôle dans la volonté d’évoluer, car c’est lui qui apporte les plus grandes transformations à l’âme).

 

Quelques degrés parlants de Françoise :

 

Nœud Sud 22°08 Cancer : « La réunion d'une société littéraire ».

Nœud Nord 22°08 Capricorne : « Un soldat reçoit deux distinctions pour sa bravoure au combat ».

 

Je reste à votre disposition pour toute question ou consultation : Services.


Proposez vos personnalités préférées pour des analyses astrologiques !

Écrire commentaire

Commentaires : 0