Alexandre Astier

Etant depuis plus de 3 ans une fan très adepte de Kaamelott, je suis l'actualité d'Alexandre régulièrement. Pour moi c’est un génie de parole, de réalisation, de mise en scène et de l’humour. C’est un homme bourré de talent, qui se présente comme une personne simple, très souriante, calme.. Mais derrière cette image minutieusement mise en place se trouve un cerveau plein d’idées qui fusent et qui explosent en des projets merveilleux. Cet automne il n’a malheureusement pas pu venir jouer son dernier spectacle à Strasbourg, mais dès qu’il sortira le dvd, je pense que je laisserai tomber pour une heure ou deux l’astrologie pour me plonger dans les brillantes idées du personnage de Bach, qu’il a décidé de jouer seul sur scène. Quelles planètes ou aspects entrent en jeu pour donner autant de facettes magnifiques à une personne ? Jetons-y un coup d’œil.

Alexandre est Gémeaux ascendant Capricorne. Voilà une bien surprenante association. Ce sont deux éléments, terre et air, qui ne s’entendent pas.  C’est de même deux signes fortement mentaux. Mais dans le ciel de naissance ils sont en quinconce: cela veut dire qu'ils ne peuvent pas se voir et se sentent étrangers l'un par rapport à l'autre, l'un étant mutable et l'autre cardinal. Le Capricorne est un signe profondément hivernal, mature, sérieux, a le sens des engagements, la réflexion, la sagesse, alors que le Gémeaux est un signe juvénile, versatile, qui change d'avis comme des chemises, qui est jeune, léger, superficiel. On voit bien cette opposition dans le personnage d'Arthur dans Kaamelott, qui semble très mature et intelligent, mais qui n'arrive pas par ailleurs à mener à bien son projet de recherche de Graal.

 

Le maître du Capricorne, Saturne, est en maison VII. Cette position du maître d’ascendant indique que les forces de la maison I se précipitent dans les associations, les relations. Le « qu’en dira-t-on » est très important, car la Balance est symboliquement maîtresse de cette maison. Du coup, l’harmonie dans les relations est primordiale pour lui, il a peur de briser le lien car il craint la solitude. Il préférera toujours calmer le début du conflit, être diplomatique, compréhensif. Il soigne jour après jour son image pour paraître gentil, très à l’aise avec les avis différents  jusqu’à, des fois, mettre son propre confort en péril. L’altruisme gouverne sa vie. Tout est fait pour que sa partenaire de vie l’aime, le trouve beau, intelligent, génial. Il vit pour l’autre, le tout un chacun, simplement dit. Les mariages et associations sont encouragés.

Saturne chez Alexandre est conjoint à Mercure, et il se produit, comme on appelle chez les astrologues, une identification de Saturne à Mercure. Cela veut dire que Saturne, maître d’ascendant, s’identifie aux qualités de Mercure, maître de la maison VI du travail quotidien. Saturne prend alors sur son compte la mentalité de Mercure, sa jeunesse d’esprit, son adresse, sa curiosité, son amour des connaissances et son adaptabilité. La parole devient alors beaucoup plus extravertie, rapide, avec des mots recherchés, peu communs, originaux. Cela peut se traduire aussi par le travail (Saturne) avec la fratrie (Mercure), ou la vie commune, qui se ressemble. Nous savons qu’il a fait jouer son frère et sa famille (Cancer) dans Kaamelott.

 

C’est intéressant de remarquer que Saturne, maître d’un signe sage, en Cancer, signe enfantin. Cette position indique aussi l’humour (Cancer) qu’il met dans des phrases et sujets sérieuses (Capricorne), comme dans Kaamelott. C’est d’ailleurs grâce à cette qualité qu’il a conquis mon cœur. Faire rire avec finesse (Mercure) de sujets assez rigides et sérieux fait partie de ce bel ensemble.

 

Ce qui permet aussi de retenir sa carrière devant le public, c’est Mars, maître de la maison X en Scorpion, en maison VII en Lion. Lion est un signe purement théâtral, et Mars, déjà un signe de feu, redonne de l’énergie créatrice. La carrière alors a besoin d’être forte en émotions (Scorpion), créative et artistique (Lion).

Soleil, signe astrologique, se trouve en maison VI en Gémeaux. Cela accentue le côté mental  et rapide d’Alexandre, rendant son quotidien et son travail (maison VI) rempli de pensées et d’idées (Gémeaux). Il vit par le fait de travailler.

 

Un point attire encore l’attention, celui de la Lune conjointe à Vénus en Taureau. Vénus en Taureau est en domicile, elle se lâche : donne l’amour,  l’amour de l’art, de l’écriture, du beau, du magnifique. Elle aime créer et s’épanouit très bien dans ce signe doux. La Lune n’est pas sans reste. Elle y est en exaltation. Le caractère est gentil, doux, créatif. La parole est douce et la voix très tendre. Il cherche du coup une femme « maison », qui aime la famille, cuisiner, au caractére doux, aimable, féminin et, certainement, qu'elle soit belle à craquer. Cette conjonction donne beaucoup de charme à Alexandre. Il devient alors sentimental, le caractère posé. Le rapport à la mère s’est bien passé, et dans la vie, Alexandre sera particulièrement sensible aux valeurs féminines et doux avec ses dernières.

J’ai remarqué en comparant les thèmes astrales à la vie des personnes, que les acteurs choisissent les rôles qui conviennent parfaitement à leur ciel astral, à leur aspects entre planètes. C’est assez remarquable de voir les individus choisir les personnages qui résonnent avec leur propre vécu.

 

Alexandre doit évoluer vers le signe de Sagittaire, signe hivernal, philosophe, posé, "professeur". Il est intéressant de remarquer que plusieurs degrés de sa carte indiquent l’hiver :

 

Soleil : Gémeaux 26°: "Des arbres couverts de givre se détachent sur un ciel hivernal" ;

Nœud Nord : Sagittaire 20°: "En vue de l'été les habitants d'un village du nord à l'allure vieillotte font provision de glace sur un étang gelé" ;

Mercure : Cancer 14°: Un très vieil homme tourné vers le Nord-Est contemple un vaste espace plongé dans la nuit" ;

Descendant : Cancer 3°: "Un explorateur emmitouflé dans une épaisse fourrure conduit un cerf hirsute".

 

Tous ces degrés parlent du fait que la saison de l’hiver va être importante pour lui. N’est ce pas par hasard qu’il a produit la série Kaamelott, l’histoire se passant en île de Bretagne (Angleterre), au Nord. Ils y portent souvent les fourrures.

 

Alexandre a la Lune Noire en maison I. Cela peut indiquer l’aversion et en même temps l’attirance pour la violence. Comme il cache cette facette noire de soi, il va essayer de minimiser tant qu’il pourra la violence autour de lui. Dans la série, le roi Arthur incarné par Alexandre a horreur des outils de torture. Mais pendant plusieurs épisodes dont je ne me souviens plus les noms il se transforme tantôt en Vampire, tantôt en Roi sans pitié. On peut dire que Kaamelott révèle les facettes cachées d’Alexandre.

 

Mais le degré qui est le plus beau de sa carte, c’est celui de Jupiter. Ce degré, je l’ai déjà retrouvé dans plusieurs cartes de gens qui ont atteint des sommets dans leur vie, le voici :

 

Jupiter : Poissons 18°: "Sous un chapiteau immense, les habitants d'un village assistent à un spectacle extraordinaire".

 

Jupiter symbolise la chance, l’expansion, la plénitude dans la carte de naissance. Chez Alexandre il est très bien aspecté, et est en domicile de signe. Cela veut dire qu’il a vraiment la chance à ses côtés, qu’il peut la saisir sans difficultés. En association à un tel degré, cette planète chante de bonheur.

 

Aspects créateurs d'énergie : Lune carré Mars

 

Je reste à votre disposition pour toute question ou consultation : Services.


Proposez vos personnalités préférées pour des analyses astrologiques !

Écrire commentaire

Commentaires : 0