24.11.2014

Nouvel An et Astrologie

En cette approche des fêtes, il me semblait intéressant de partager avec vous mes réflexions. La fête du Nouvel an, est aimée de tous partout dans le monde pour son symbolisme du grand saut vers l’inconnu, un grand pas de l’humanité vers une autre étape de la vie, vers un autre monde. C’est la fête de changement de datation, d’un rajout, et donc, d’un avancement, d’une évolution.


La Terre tourne autour du Soleil, ce qui symbolise l’année, et autour d’elle-même, ceux qui nous fait profiter d’une journée et d’un bonne nuit de sommeil. Mais vu de la Terre, nous avons une illusion d’un Soleil qui vient, et qui part, qui tourne, et qui, en changeant de jour, change aussi les mois, et donne chaque année la répétition de nos anniversaires, de nos fêtes, grâce au Nouvel An.


Le 31 décembre, et cela, chaque année, le Soleil se trouve dans le 9° du Capricorne, et commence l’année avec le 10° du même signe. Subissant chaque année les aspects divers des planètes autour, la fête est alors teintée par différentes énergies. 

Par exemple, depuis 2011, le Soleil s’est trouvé de plus en plus proche de Pluton, qui transite en ce moment le Capricorne. A cause de son transite lent, le Nouvel an a été vraiment marqué par son énergie depuis cette année-là, en clair, Soleil étant au 9° :

 

En 2011 : Pluton était à 5°21 du Capricorne,

 

En 2012 : Pluton était à 9°18 du Capricorne,

 

En 2013 : Pluton était à 11°14 du Capricorne,

 

Cette année, en 2014, il est à 13°09, partant doucement mais sûrement du Nouvel An, libérant peu à peu cette fête de son énergie pesante. Car Pluton avec une conjonction au Soleil donne à tout un chacun une journée peu réjouissante, lourde, à cause des événements ou des problématiques qui ressurgissent. 

La Lune, comme accompagnatrice des humeurs de nos jours, joue un rôle essentiel dans les fêtes de l’année. Elle teinte avec l’énergie du signe qu’elle occupe toute la durée de la fête, donc toute la journée du 31 décembre, la dernière journée avant la ligne droite.

 

En 2011, nous avons le Soleil qui a fait un carré à la Lune (en Bélier), rajoutant à la conjonction Soleil/Pluton son lot de mauvaises humeurs, c’est comme si nous n’étions pas dans notre assiette pendant la fête.

 

En 2012, la Lune se situait en Lion, faisant un quinconce à la conjonction Soleil/Pluton, donnant carrément des incompréhensions, qui ravivaient la brutalité du Pluton.

 

En 2013, La Lune était fin Sagittaire et début Capricorne, ne faisant pas d’aspects à la conjonction, elle était tout de même pesante avec le Capricorne, la fête a pu être fade ou triste.

 

Enfin en 2014, la Lune, mise de côté depuis plusieurs années, a enfin son lot de chance, elle sera en Taureau le 31 décembre, faisant un trigone au Soleil, et donnant enfin à cette fête plus de festivité. 

D’année en année, Pluton va partir de plus en plus loin du Soleil, et cette fête retrouvera la gaieté d’antan (avant la conjonction). 

 

Cet exemple peut-être applicable à n’importe quelle fête, n’importe quel anniversaire. Dès que votre planète personnelle ou transitée est touchée par des planètes perturbatrices en transits, et touche à votre journée d’anniversaire ou autre, elle va être coloriée par l’essence même de celle-là. 

 



Passionnément vôtre,

Elen Edelweiss 

 

Je reste à votre disposition pour toute question ou consultation : Services.

Vos commentaires !

Écrire commentaire

Commentaires : 0