10.09.2014

Les Signes de la Vie

L’idée de cet article m’a rendu visite il y a seulement quelques mois. Mais il a fallu qu’elle m’effleure l’esprit pour que j’y pense avec insistance tout au long de cette période. L’importance des signes que l’on reçoit dans la vie de tous les jours ! Elle est primordiale, elle est vivante, elle est bien là. Et il est très souvent difficile de s’en rendre compte. Mais quand on s’aperçoit que nous ne sommes pas seuls dans nos besognes de tous les jours, on comprend alors qu’on est aidé, on est conseillé et, quand on suit nos propres présages, on est heureux.

 

Malgré l’absence d’un guide physique, nous savons qu’il y a une autre force, venant d’ailleurs, qui nous guide dans cette existence. Il y a ce quelque chose qui arrive à nous prévenir, même très brièvement, physiquement ou spirituellement, d’un danger, d’un rendez-vous qui ne se fera pas, d’une boutique qui est fermée alors qu’on s’y rend, d’une amie lointaine qui va nous appeler, d’une fausse route empruntée, d’un chemin erroné dans les études ou tout simplement d’un produit qui est périmé. Notre « ange gardien » est partout, celui qui sait tout à l’avance, qui connait les aléas de la vie mieux que les mortels. 

Il arrive, assez souvent aux personnes insistantes, des plans qui échouent. Ils aperçoivent d’avoir prix une mauvaise décision, ou d’avoir tout simplement insisté pour rien. Les efforts ne sont pas payants, malgré les bons côtés qui peuvent être des rencontres humaines, ou même des opportunités (qui sont en effet là pour rediriger la personne vers un avenir plus radieux).

 

La chose à comprendre des signes que la vie va nous transmettre, c’est que dès l’instant qu’un effort surgit, très violent, qui donne des disputes, des retards, des imprévus qui choquent, de la fatigue, il y a fausse route, il y a une barrière invisible qui nous prévient que nous nous sommes trompés. Par exemple, une personne qui rate ses études de droit trois fois de suite doit se demander si ce n’est pas un signe… Mais pourquoi rater trois ans d’affilés pour se rendre compte de cela ? Elle peut, dès la première fois, s’apercevoir  que si c’est dur, c’est que c’est un signe. Un signe de se rediriger, de se remettre en question, de chercher en soi (dans les rêves, dans les sensations) le bon chemin à prendre.


Il y a une manière plus simple de voir pourquoi on est fait, et elle se trouve dans l’astrologie : regarder où se situe notre Nœud Nord en maison et en signe, voilà la réponse. 

Imaginons, que la troisième fois la personne réussi son examen. La vie a montré, les deux première fois, elle a avertie du mauvais chemin, mais elle est sûre d’elle, elle s’en sort grandie et rigidifiée (et oui, quand on se bat, on se discipline, on se durcie).

Prenons le cas d’un Nœud Nord en Cancer, signe doux et familial, qui insiste sur l’importance de la créativité chez la personne, de la douceur, de l’intuition, de la sensibilité : tout ce qu’il n’y a pas chez un professionnel de droit. Cette personne se réserve un triste sort, car dans les années à venir elle va se sentir comme dans un piège de travail, de routine, de non-vie et de la dureté de son milieu professionnel. Un jour, si elle écoute les signes de la vie qui lui montrerons à nouveau qu’elle ne se réalise pas (les procès qui échouent, la fatigue extrême, les non-amitiés, l’absence de vie sentimentale épanouissante), elle se tournera peut-être plus vers des métiers d’art ou de psychologie. La vie a été dure, mais elle montrait dès le début la fausseté du chemin, elle a toujours été là.  

 

C’est un exemple d’une grande ampleur. Ici, la vie entière de l’individu est en jeu. Nous, mortels, prenons cela comme une expérience, peut-être difficile, mais qui nous a appris que nous ne sommes pas venus sur Terre pour jouir de ses bienfaits, mais pour apprendre sur nos erreurs. Mais il faut avoir à l’esprit cette « fatalité » qui est, en fait, très positive à notre égard, qui nous veut que du bonheur.

 

Prenons maintenant des situations qui ne sont pas en relation avec le but de vie. Nous allons nous apercevoir que quotidiennement nous sommes aidés aussi, comme toujours de la part de notre guide. La vie nous assiste partout, dans tout moment de la journée. Nous allons imaginer les situations qui peuvent nous arriver à tous pour savoir de quelle manière la vie peut vouloir nous aider. N’oublions pas la règle, dès qu’il y est une barrière, il faut faire attention. 

Commençons par quelque chose qui n’a pas de conséquences particulières et qui est juste là pour nous montrer que mêmes les choses toutes simples sont indiquées. Le matin, alors que nous nous dirigeons vers le frigidaire avec l’idée d’en prendre un yaourt, nous nous cognons une main contre un coin du meuble, parfois même jusqu’à avoir un bleu. Une fois la sensation de la douleur passée, en nous énervant un peu, on ouvre le frigo et on prend notre yaourt. En l’ouvrant, on peut s’apercevoir qu’il est périmé ou, encore plus étonnant, qu’il ne nous plaît pas du tout au goût. Nous avons été prévenus que cette idée n’était pas bonne (même si cela aurait pu être moins violent).

 

Imaginons maintenant que nous avons décidés d’aller visiter un musée de l’autre côté de la ville et nous nous y rendons en voiture. Une fois sur la route départementale, nous nous apercevons que devant, un camion roule à 50 km/h. Et sur les ronds points, il continue de « rouler » dans la même direction que nous. Cela nous agace un peu, mais ce signe ne suffit généralement pas pour nous poser des questions sur l’ouverture du musée, par exemple. Ce camion roule devant nous jusqu’à un certain point, où il disparaît, pour laisser la place aux feux rouges, qu’on prend un par un. En gros, nous nous arrêtons à chaque feu rouge. Quand les feux rouges disparaissent, nous avons une forte pluie qui s’abat sur la voiture, nous empêchant de bien voir la route . Ce ne sont que des signes aussi. Il est possible que le musée soit fermé ce jour-ci, qu'il ne soit pas au bon endroit, qu’il ne raconte pas ce qu’on est venu chercher ou qu’il nous déçoit.

 

Souvent, des insistances dans les routes (surtout en voiture) sont des signes de quelque chose dont vous devez vous rendre compte. Cela peut être n’importe quoi, n’importe quelle circonstance. 

Un mauvais numéro peut être signe de ne pas appeler cette entreprise ou cette personne, car elle ne vous apportera pas ce que vous recherchez. Un envoi d’une lettre ou d’un e-mail à la mauvaise adresse peut être signe de ne pas le faire. Un oubli de faire quelque chose d’urgent est souvent signe que vous devez abandonner cette chose à faire. Un oubli d’un objet est aussi très souvent un signe. Par exemple, vous partez en voyage et vous oubliez un nouveau livre préparé pour l’occasion à la maison. Vous vous apercevrez plus tard que grâce à cet oubli vous avez fait connaissance avec une belle personne dans le train, ou que vous vous êtes reposé le cerveau pendant votre séjour.

 

Un mal de tête avant le rendez-vous peut signifier que les pensées que vous avez sont fausses, que votre rendez-vous n’est pas une bonne idée, que vous devez vous abstenir de dire à la personne ce que vous avez prévu.

 

Une carte de crédit qui ne marche pas pour un achat peut signifier que l’achat n’est pas judicieux, n’est pas nécessaire ou va vous décevoir par la suite. 

Ce qui importe, c’est de vous écouter vous-même, mais aussi les signes extérieurs d’une aide qu’on voudrait vous procurer. Ne lui dites pas non, suivez cet Invisible. Car grâce à lui beaucoup de choses se résoudront par eux-mêmes.

 

A l’instar d’une insistance infructueuse, une facilité d’aller, d’acheter, d’obtenir ce que vous voulez parle du bon cheminement, du fait que vous avez trouvé votre voix, ou que vous suivez les bonnes ondes. En effet, la sensation de facilité est un signe d’une bonne route. On dit d’une journée qu’elle a été magnifique car on a pu faire ce qu’on a prévu, et cela a semblé facile.

 

La justesse est facile et est fascinante. Quand on suit sa route, on est aidé. Par la vie, le guide, celui qui nous voudrait du bien. En fait, suivez ce qui marche, observez votre quotidien, touchez, et si la porte s’ouvre, alors la légitimité sera à vos côtés et vous serez fier de vous par la suite. Pour les petites choses du quotidien comme pour les grandes de la vie, les études, le travail ou l’endroit de vie. Car souvent, peu de temps après un effort, on s’aperçoit qu'on n'est pas heureux. Et ce n'est aucunement le but sur cette Terre. 

 

En astrologie, un Neptune fort dans une carte natale (dans les maisons angulaires, touchant des planètes personnelles, ayant un aspect positif avec le MC ou l'AS), peut signifier qu'on peut se rendre plus facilement compte d'être aidé dans la vie par les signes. 

 

Passionnément vôtre,

Elen Edelweiss 

 

Je reste à votre disposition pour toute question ou consultation : Services.

Vos commentaires !

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    jeremy (lundi, 03 novembre 2014 21:57)

    bonjour
    merci pour la qualité de vos articles

    s'agissant de celui -ci un petit bémol
    tout d'abord on peut être un professionnel du droit et avoir des qualités de compassion et d’écoute..
    j'ai raté l'examen d'avocat il y a deux ans et j'ai recommencé
    mais étant marqué par saturne ne peut on pas aussi dire qu'il m'aura fallu plus de temps,et de patience?
    comment faire la part des choses entre la "juste persévérance et "l'obstination déraisonnable"?

  • #2

    Elen Edelweiss (mardi, 04 novembre 2014 11:57)

    Jeremy, votre raisonnement est tout à fait juste. Pour savoir si vos efforts sont adéquats ou non, il faut examiner la position de votre Nœud Nord en signe et en maison, qui détermine les expériences à vivre pour s'enrichir et pour être heureux. S'il correspond à l'énergie saturnienne (par exemple il est en Capricorne ou en maison X), c'est que vos efforts sont grandes, car la destination n'est jamais acquise et facile d'accès. Mais s'il est dans un signe de non-but, comme le Poissons par exemple, c'est que c'est très probablement un effort qui n'apportera pas l'effet escompté de plénitude et de bonheur en fin de route.

  • #3

    JEREMY (mardi, 04 novembre 2014 13:49)

    merci de votre réponse
    mon noeud nord est en maison 6 en taureau a 15 degrés, et j'ai saturne en maison 12 a 21 degrés mais conjoint a l'ascendant scorpion a 25 degrés;
    pour faire le lien avec votre article j'ai un rapport très puissant avec la "terre" et j'ai déja pensé aux métiers de l'agriculture,
    je me demande si cela pourrait correspondre a un noeud nord en taureau?

  • #4

    Elen Edelweiss (mercredi, 05 novembre 2014 11:18)

    Jeremy, Saturne n’est pas maître de votre Nœud Nord, il est juste fort chez vous, même parfois limitant et très structurant. Vénus en est la maîtresse, car le Taureau est le seul des 3 signes de terre qui est plus tourné vers une vie de plaisirs et de calme. Car votre Nœud Sud est en Scorpion, vous êtes quelqu’un de passionné et de fort psychologiquement, mais vous allez, dans cette-vie ci, dans les plaisirs (Taureau) au quotidien (maison VI), qui n’a rien à voir avec Saturne et ses limitations.

    Les métiers de l’agriculture correspondent à merveille pour le futur Taureau (regardez les métiers dans le tableau Futur Taureau dans Astrologie Karmique – Professions), car il vous amènera à la main d’œuvre, à utiliser votre potentiel créatif aussi (dans le cas du jardinage par exemple). Il faut à tout prix partir des conditionnements familiaux du Nœud Sud en Scorpion, où la souffrance de l’existence règne, et aller plutôt vers la béatitude.

    Car le Taureau doit viser à avoir la beauté autour de lui (s’entourer des plantes et des fleurs, de beaux et confortables meubles, etc), vivre dans le calme d’une vie qui coule paisiblement, et où il fait ce qu’il veut sans se forcer, une vie Vénusienne, et non Saturnienne.

  • #5

    Genevieve Broquier (jeudi, 22 janvier 2015 04:05)

    Dieu est partout et donne des signes pour nous montrer notre voie. Pour moi, lorsque je vois un chat noir ou un animal écrase, c'est sur qu'il va m'arriver un malheur! Par contre, si je vois des fleurs, des gens qui sourient, c'est de bons moments que je vais vivre. Tout ce qui nous arrive est pour notre bien, pour notre évolution spirituelle.

  • #6

    less (jeudi, 24 septembre 2015 15:52)

    Coucou! j'ai quand même la croyance qu'il y a des destins pas faciles, devant faire apprendre la patience, l'endurance, le courage, et que c'est tout à fait le genre de destins qu'on réserve là-haut aux gens comme moi qui sont attirés par la facilité des acquis du noeud sud. Comme tu dis si bien le noeud nord apporte un éclairage.