· 

Transit de Saturne en carré au Soleil natal

Ce transit m'a touché entre le 4 avril et le 1 mai 2018. C'était son premier passage avec stagnation et rétrogradation dessus. Je dois avouer que sa rétrogradation m'avait beaucoup touché, bien plus que son passage direct en début du transit. Il avait fait revenir tous les doutes qui pouvaient déjà stagner dans mon inconscient.  

 

Dans mon thème : 

  • Saturne en maison II et maître de la maison II (talent, argent, biens).
  • Soleil est en maison IV (famille, hérédité, chez-soi) et maître de la maison IX (étranger, voyages, philosophie de vie).

Pour se repérer :

  • Soleil symbolise la force vitale, l'homme intérieur (la force physique, la confiance en soi, la réalisation personnelle, les aspirations, la volonté, l'autorité intérieure) et l'homme extérieur (le mari, le père, l'autorité en provenance des autres). 
  • Saturne est la loi, le devoir intérieur, le Gandalf qui nous fait grandir et prendre des responsabilités, le vieux sage du ciel, celui qui "connaît la route", qui nous enseigne la rigueur, le travail. En transit, il nous pousse à grandir, à changer de peau, à faire sortir de notre vie tout ce qui est périmé et nous mettre devant de nouvelles opportunités/responsabilités.

Voyages

Le voyage (Soleil maître de la IX) dans mon pays de naissance (maison IV et Soleil) n'a pas pu être réalisé (carré de Saturne) deux fois de suite, au passage directe et rétrograde, suite aux différents familiaux (maison IV). Les voyages furent inexistants, d'ailleurs. 

Santé

Dès que le repos pointait son nez, j'avais des douleurs sous l’omoplate droite tout au début du transit. Cela m'arrive parfois, épisodiquement. Mais dès que le rythme de travail (Saturne carré Soleil) reprenait, toute douleur disparaissait (par magie, hein). 

Quelques douleurs à l'abdomen étaient observés en début du transit. 

En début de sa stagnation et de sa rétrogradation, j'ai eu un épisode de douleurs dans les cervicales pendant environs une bonne semaine. C'était parti comme c'était apparu. 

Mon mari a eu des douleurs aux os à peu près pendant tout le transit. Heureusement que les transits permettaient de comprendre où il fallait qu'il travaille davantage. 

Famille

Les relations avec le père, tendues qu'elles étaient depuis des années, n'avaient pas vraiment changées de registre. Mais les différentes discussions à ce sujet s'étaient multipliées. C'était aussi la première fois que le père avait ignoré mon anniversaire (carré de Saturne avec une répétition au carré natal). 

En fin de transit ma grand-mère paternelle a eu des soucis de tension et de cœur (Soleil). 

Mon mari (Soleil) a eu des tensions au sein de sa propre famille, ce qui a permis de mettre les points sur les i et poser des limites (Saturne). 

Sport

Au début du transit le sport était permanent. Puis, vers le milieu et la fin il était devenu de plus en plus rare. 

Pensées et humeurs

Sincèrement, je ne pensais pas que sa rétrogradation sur mon Soleil aurait un effet aussi puissant. Toutes sortes de choses avaient traversé mon esprit tout le long de ce transit qui a été lourd pour le moral en général. C'était comme ci on me préparait au retour de Saturne l'année prochaine. Presque tout le long il était nécessaire de chercher du soutient un peu partout. J'ai changé d'avis sur diverses choses, j'ai grandi en quelques semaines. J'ai l'impression qu'il m'a complètement désinhibé, m'a mis devant moi-même. Le travail avait été permanent sur moi, mes avis, mes pensées, mes idées.

La dernière fois que la puissance d'une planète m'avait autant touché, c'était dans les années 2010, quand Pluton m'avait fait renaître. 

Argent

Des difficultés financière (Saturne en maison II natale) ont été permanents tout le long du transit. Il y a eu des soucis de rendez-vous, des incohérences de paiements, des oublis de signatures. Mais, en somme, cela s'était tout de même passé sans grandes pertes, seulement des retards et des incompréhensions.

Travail

Sachant que le transit de Saturne demande toujours un travail sur soi ou sur nos réalisations, tous les jours je prenais quelques heurs pour travailler sur mes écrits et mes corrections. Cela m'avait beaucoup aidé à progresser, mais de même à ne pas sombrer dans les idées noires de Saturne. 

Les prochains transits sont ceux de Neptune sur la cuspide de la maison IV et de Saturne en carré à Vénus. 

Commentaires: 4
  • #4

    Samia (samedi, 05 mai 2018 11:57)

    Bonjour Elen
    je pense aussi, comme vous. Mais comme je n'ai pas l'habitude de vraiment suivre les transits...En ce moment, il ne forme aucun aspect significatif, par rapport à mes planètes...t je viens juste de regarder et de voir qu'en revanche mars s’apprête à former un carré à ma vénus natale., et un un sexrile à mon mars natal...Tiens!
    Merci pour votre réponse.

  • #3

    Elen Edelweiss (jeudi, 03 mai 2018 11:16)

    Samia, je suis absolument d'accord sur l'importance de Saturne pour nous faire grandir, comprendre et devenir plus sages. Malheureusement il peut devenir un frein à l'évolution, si la personne est enfermée dans son aura très exigeant. En positif, si l'on essaye de comprendre chacun de ses transits, on arrive à voir plus clair en nous et nous aimer encore davantage. Car il ne fait que nous ouvrir à nous-mêmes.

  • #2

    Samia (mercredi, 02 mai 2018 17:33)

    Un petit clin d’œil par rapport aux oublis de signatures...
    Dans mon cas, je vis saturne comme un protecteur, comme les murs d'une maison, en somme...
    Bien sur, il devient quelquefois enfermant, emprisonnant mais je pense qu'il faut absolument du ''saturne'' sinon, le génie d’Uranus devient folie, l'ouverture de Neptune devient dissolution et et l'intensité, la densité et la puissance de transformation de pluton n'est plus que pouvoir et domination.
    C'est vrai que saturne peut être frustrant mais il est indispensable de tolérer les frustrations pour vivre. Il nous protège des dangers extérieurs, mais aussi contre nos pulsions, quand celles ci menacent notre ''moi''. Du moins, je le sens comme cela.
    Après, il peut devenir problématique lorsque la frustration devient une fin en soi, frustrer pour frustrer...emprisonner plutôt que protéger, et toutt ça...

    Merci d'avoir partagé vos ressentis..

  • #1

    Lettie (mercredi, 02 mai 2018 14:53)

    curieusement , j'ai les memestransits ?

Mon premier livre est disponible !


NEWSLETTER

Veuillez entrer le code:

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.