· 

Saturne en transit sur la Lune

Entre le 6 et le 14 janvier 2018, c’est la première fois que Saturne a touché ma Lune natale en conjonction. Pour mon propre souvenir, ainsi que pour partager l’expérience, je vais énumérer les choses qui se sont passés pendant ce transit. Différentes pensées, beaucoup de réflexion. Sans tarder, allons-y. 

Ce n'est pas la dernière fois qu'il touche la Lune cette année, il repassera dessus en rétrograde puis en direct en septembre, réactualisant sur son passage ce qui a été changé/réalisé maintenant. 

 

Je mets tout de suite les points importants. Dans mon thème natal :

  • J'ai la Lune en Capricorne;
  • Saturne en Capricorne carré Soleil;
  • Saturne conjoint au maître de la maison IV;
  • Saturne est passé sur la Lune, mais il n'est pas encore revenu sur lui-même ni fait de carré au Soleil.

Pour se repérer : 

  • Saturne est la loi, le devoir intérieur, le Gandalf qui nous fait grandir et prendre des responsabilités, le vieux sage du ciel, celui qui "connaît la route", qui nous enseigne la rigueur, le travail. En transit, il nous pousse à grandir, à changer de peau, à faire sortir de notre vie tout ce qui est périmé et nous mettre devant de nouvelles opportunités/responsabilités.
  • La Lune est notre côté émotionnel, notre mère intérieure (et extérieure), là, où on se sent bien, où on est à l'aise, notre cocon familial. 

Le rêve

Dès le début de ce transit, dans la nuit du 6 janvier un rêve très évocateur m'a transcendé. 

 

J'étais chez moi, dans le lieu où, étant petite, j'avais vécu de grands bouleversements psychologiques. Dans ma chambre de petite fille, je bricolais quelques chose sur ma table blanche. Un homme est entré dans la chambre, mon père, sans gaieté aucune il a mis un livre sur mon piano noir. Il a précisé qu'il avait surligné les passages obligatoires à la lecture. Le livre parlait des choses de la vie, une sorte de bouquin de transformation de soi. Dès qu'il avait refermé la porte derrière lui, je me précipitais dessus. J'ouvrais alors sur une page, à droite en bas de laquelle les mots suivants ont été surligné par un feutre jaune (quelque chose comme) : 

"Après l'enterrement, il ne reste rien de la personne, à part ce qu'elle a écrit. L'âme ne peut être transmise que par écrit, le reste meurt". 

 

Comme dit, j'ai un lien direct de Saturne avec le père (maison IV et Soleil). L'image de l'enterrement suit avec facilité ma voie de Saturne (et la Lune maîtresse de la maison VIII de la mort), puisque quand il passe, ce meurt alors tout ce qui est périmé dans ce lieu, afin de renaître avec persistance en peau neuve. L'écriture est touchée car Saturne fait aussi carré à Mercure juste après la Lune. Et mon père écrit. Saturne voudrait que j'écrive, et cela me manque aussi (romans et articles). 

Les peurs

Il y en a eu, mais elles n'étaient pas persistantes. Je vis beaucoup trop comme une personne Saturnienne, avec des rythmes de vie, des habitudes, et le fort respect de moi-même. Alors, pas de peur de Saturne, seulement un profond respect quant à ses plans pour moi. 

Les événements

Des soucis du quotidien qui sont en lien avec les parents, mais cela fait partie de ma vie depuis toujours. Ma mère a voulu me contraindre de faire quelque chose que je ne voulais pas, sans succès. Les frustrations qu'elle a du ressentir ont eu écho quant à ce transit.

La dépression

Aucune depuis le début de son transit en Capricorne, il y a seulement un bon lien avec soi. J'en parle car elle fait pleinement partie de la vie des Capricornes et de ceux qui ont des planètes dedans. 

L'hôtel hanté

Ce voyage a duré entre le 11 et le 14 janvier. Un voyage dans le temps, où la nuit je n'ai pas pu fermer l’œil. Après deux nuits chaotiques, j'ai découvert que cet hôtel était un ancien hôpital militaire allemand des deux dernières grandes guerres. 

Les peurs profondes de la maison VIII se sont réveillées (Lune en est la maîtresse), avec des rêves perturbés et la seule envie, c'est de revenir à la maison. 

La santé

La fatigue est permanente, avec des nuits prolongées (sauf dans l'hôtel). A part cela, rien à déclarer. Le corps a reçu des soins sous forme de sauna et de piscine (ce qui a fait vachement du bien !).

Retrouvé des soins de visage que j'avais perdu. 

Les projets

Plein la tête, j'attends juste le 22 janvier pour les démarrer.

Les consultations

Beaucoup de personnes avec le retour de Saturne, Saturne en transit en maisons I et II, des questionnements sur ces sujets. Quand je les décrivais, j'avais l'impression de m'adresser à moi-même.

La lecture

J'ai commencé à lire Middlemarch, un roman écrit par George Eliot, une femme au surnom d'homme (Lune en Capricorne, ascendant Scorpion, Saturne trigone mon ascendant, Capricorne sur la cuspide de la maison III de l'écriture). Très agréablement surprise par son texte. 

 

A suivre... Réflexions sur Saturne carré Mercure natal. Il a commencé aujourd'hui, avec le renouveau du blog de ce site. 

 

Ecrivez vous aussi si vous avez vécu le transit de Saturne sur la Lune, comment l'avez-vous vécu? Que vous a-t-il apporté? 

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Manon (vendredi, 26 janvier 2018 20:06)

    J'ai aussi la Lune natale en Capricorne et en ce moment je pense beaucoup plus à l'avenir d'une façon plus ordonnée, plus sage.

  • #2

    louise (mercredi, 14 février 2018 18:31)

    la lune en maison 8 en poisson trigone Jupiter Uranus nœud sud en cancer en 12
    CE TRIGONE EN MAISONS DE SANTE VA T-IL ME PROTEGER ?
    lion ascendant lion
    merci de m'éclairer

  • #3

    samia (dimanche, 15 avril 2018 11:42)

    Je viens de lire cet article et je vois que vous avez écrit un roman.
    ça m’intéresse. Où puis je le trouver?
    En fait, j'aime bien saturne. En nous structurant, en étant le "gardien" du seuil, il nous protège et nous donne une colonne vertébrale. Je pense que sans cette verticalité, le génie d’Uranus est folie, l'ouverture de Neptune, dissolution plouf plouf, la puissance de pluton, pouvoir.
    Alors, merci merci à saturne:

  • #4

    Elen Edelweiss (lundi, 16 avril 2018 13:01)

    Manon, c'est exactement cela !

    louise, il faut regarder le thème en entier.

    samia, dès qu'il sera disponible, je vous informerai. Mais il ne parlera pas d'astrologie ;) J'aime Saturne aussi, grâce à lui j'ai le courage et la force d'écrire longtemps !